Conservation / Projet Palearis

Dix-huit espèces d’iguanes à queue épineuse (Ctenosaura) ont été répertoriées, mais l’état de conservation de la majorité de celles-ci est inconnu, en grande partie à cause du manque de recherche. L’IRCF a récemment pris part à la création d’un guide illustré sur les Ctenosaura pour le United States Fish and Wild Life Service afin d’aider les agents d’inspection à identifier les animaux et que les lois nationales sur la conservation soient appliquées.

Guatemalan Black Iguana

L’iguane à queue épineuse du Guatemala (Ctenosaura palearis), qui habite les mêmes forêts sèches que le lézard perlé dans la vallée de Motagua, au Guatemala, a fait l’objet de recherches intenses. Dans l’intérêt de cette espèce, et à la suggestion de l’IRCF et du zoo d’Atlanta, Zootropic a créé le Projet Palearis pour travailler conjointement avec le Projet Heloderma et tirer profit des programmes de recherche et d’éducation et des zones protégées. Outre les menaces à son habitat qu’il partage avec le lézard perlé, le C. palearis est vulnérable aux activités de chasse. Les gens du pays se nourrissent de ces iguanes depuis longtemps, et des recherches initiales ont même démontré qu’un grand nombre de reptiles (jusqu’à 200 à la fois) étaient capturés et vendus à des étrangers pour le commerce illégal des animaux. Une fois qu’ils ont eu en main cette information et les données sur le petit nombre et la distribution limitée de l’espèce, les représentants de Zootropic et le groupe de spécialistes d’iguanes de l’UICN, dont l’IRCF est membre, ont soumis avec succès une proposition pour que le C. palearis et trois autres espèces (C. melanosterna, C. bakeri et C. oedirhina) soient répertoriées dans l’Annexe II de la CITES.

Guatemalan Black Iguana Exo Terra supporting IRCF and its partners
 
FacebookYouTubeTwitterGoogle PlusLogo Conservation Networking

Accounts

Mot de passe oublié ?

Register Now
Troisième découverte d’une nouvelle espèce lors d’une expédition Exo Terra