Conservation / Iguane d’Andros

L’iguane d’Andros (Cyclura cychlura cychlur) est un grand iguane bleu pouvant mesurer jusqu’à cinq pieds et peser plus de 15 lb. L’espèce ne vit que sur l’île d’Andros, aux Bahamas, qui renferme trois grandes îles inhabitées et des dizaines de bancs de sable inhabités séparés par des chenaux de marée salés.

Les îles et les bancs de sable d’Andros sont faits de calcaire dentelé et xérique et sont parsemés de dolines. La végétation est formée de forêts de pins entourées de mangroves évoluant en vasières. Les iguanes mangent les fruits et les fleurs des nombreuses espèces de plantes indigènes et jouent un rôle important en dispersant les graines. Puisqu’il n’y a que très peu de substrat sur les îles ou les bancs de sable, l’iguane femelle d’Andros dépose ses œufs dans des termitières, pondant de 5 à 18 œufs par couvée, et surveille leur nid pendant une longue période, pouvant aller jusqu’à 10 semaines.

Andros Iguana

Une grande partie de l’habitat naturel des iguanes d’Andros a été détruite il y a quelques décennies en raison des activités d’exploitation forestière à grande échelle du pin des Caraïbes, et l’habitat continue d’être défriché, puisque le nombre d’habitants humains ne cesse d’augmenter. Les iguanes d’Andros sont exposés à la prédation des animaux errants comme les chiens, les chats et les porcs. Contrairement aux autres populations d’iguanes vivant sur des îles, la menace première pour l’iguane d’Andros est la chasse illégale aux fins d’alimentation; plusieurs des plus gros animaux pouvant se reproduire sont tués et mangés. Puisque le nombre d’iguanes d’Andros diminue et qu’ils deviennent de plus en plus dispersés, les occasions de reproduction et la diversité génétique diminuent. La région est également reconnue comme étant exposée à des tempêtes tropicales cataclysmiques périodiques ayant le potentiel de détruire la population d’iguanes.

Les communautés locales d’Andros doivent être mises au courant de l’importance et de l’unicité de cet extraordinaire animal. L’IRCF s’est donc jointe au Bahamas National Trust pour aider à atteindre cet objectif, en affichant des panneaux à des endroits stratégiques dans chaque communauté au sud et au centre d’Andros et en créant des dépliants d’information, pour que les élèves et les adultes en apprennent davantage sur leur iguane particulier.

Si vous souhaitez nous aider à sauver et à conserver l’iguane bleu d’Andros, faites un don au BNT Andros Rock Iguana fund.

Exo Terra supporting IRCF and its partners
 
FacebookYouTubeTwitterGoogle PlusLogo Conservation Networking

Accounts

Mot de passe oublié ?

Register Now
Troisième découverte d’une nouvelle espèce lors d’une expédition Exo Terra